Où est cultivée notre gamme naturelle?

Aloe Vera de qualité supérieure

Notre gamme à l’Aloe Vera provient de plants qui sont cultivés aux îles Canaries situées au large du Sahara. L’Aloe Vera est cultivé depuis des siècles partout dans le monde, certains récits historiques racontent qu’on l’utilisait déjà dans l’Egypte ancienne.

On le retrouve en extérieur, dans des cultures, dans nos jardins mais aussi dans nos intérieurs, notamment pour ses facultés à purifier l’air en absorbant le dioxyde de carbone, le monoxyde de carbone, le formaldéhyde et les produits chimiques contenue dans les produits de nettoyage. On la surnomme couramment la « plante à tout faire », les bienfaits de l’Aloe Vera sont très nombreux, on peut aussi s’en servir pour beaucoup de choses. Toutefois, sa place initiale où il se sent le mieux reste toutefois les climats secs comme la région méditerranéenne. Les cultures sont situées dans l’archipel des îles Canaries sur l’île de Tenerife dans le Parc National de Teide, le plus haut sommet de l’océan atlantique, troisième plus haute structure au monde.

Les conditions y sont favorables pour leur développement, le climat y est sec, l’altitude des cultures est comprise entre 200 et 500m d’altitude sur les terres volcaniques du Teide, riches en minéraux naturels. Les plants sont hydratés par les eaux souterraines des galeries du volcan, elles sont pures et pleines de minéraux naturels, les plants en profitent toute l’année. Les plants n’apportent pas la même concentration en principe actif, c’est la raison pour laquelle toutes les feuilles qui sont récoltées sont âgées d’entre 4 à 10ans, période où la concentration est la meilleure pour son usage cosmétique.

Aloe Vera îles Canaries

Une éthique responsable

Nous accordons une vigilance sur la qualité de notre gamme, toutes les feuilles d’Aloe Vera récoltés comportent entre 1500ppm et 2500ppm d’acemannam.

Qu’est-ce que l’acemmanam dans nos feuilles d’Aloe Vera?

L’eau est le composant principal d’une feuille d’Aloe Vera, la matière sèche ne constitue qu’entre 1 et 2% de son poids, 60% de la matière sèche est l’acemannam. L’acemannam est un polysacharide (polymère de la famille des glucides) qui est naturellement présent dans les feuilles d’Aloe Vera. Il est fabriqué par notre organisme et participe à la croissance jusqu’à la puberté. Ce polyssacharide stimule la régénération cellulaire, a des propriétés anti-inflammatoires et également une action antivirale en perturbant la réponse du cycle de réplication d’un virus, il opère avec le système immunitaire en mobilisant nos anticorps et améliore la réponse aux soins thérapeutiques.

Quels sont les autres nutriments de l’Aloe Vera

Les feuilles contiennent également énormément de nutriments tel que : Minéraux (calcium, magnésium, potassium, sodium) vitamines (A, B1, B2, B3, B6, B9, B12, C, E) acides aminés (Contient 18 des 22 acides aminés nécessaires à la fabrication des protéines) Oligo-éléments (cuivre, zinc, manganèse, fer).

Il existe des centaines d’autres déclinaisons d’Aloe Vera, nous utilisons la plus pure : l’Aloe Barbadensis. Cette variété est reconnue depuis l’Antiquité. Cléopâtre et Néfertiti l’utilisaient comme produit de beauté Les Mayas vénéraient l’Aloe Vera pour ses propriétés Christophe Colomb en avait toujours lors de ses expéditions.

Qu’en est-t-il du reste de la feuille ?

La feuille n’est pas entièrement utilisable en cosmétique et dans l’alimentation. Pas d’inquiétudes, nous séparons le bon du mauvais pour ne vous laisser que le meilleur, les pratiques qui sont utilisées dans cette manipulation sont certifiées. La feuille d’Aloe Vera contient du latex, un liquide jaune qu’il est impératif d’isoler, ce dernier peut provoquer des crampes d’estomac, diarrhée et constipations. Si vous êtes amenés à manipuler des feuilles fraiches, on vous met en garde de bien vous informer sur la manière à employer pour couper vos feuilles.

De la récolte à l’extraction du gel d’Aloe Vera

Les feuilles sont contrôlées tout au long du processus de la culture jusqu’à la mise en bouteille de nos soins. L’extraction du gel se fait dans les 4 heures après la récolte à froid pour préserver sa teneur et sa concentration en acemannam et en nutriments.
Ce processus est certifié :
  • ISO 9001 / Principe de management qualité
  • ISO 22716 / Bonne pratique de fabrication dédié aux produits cosmétiques

Après chaque récolte, le gel passe des contrôles en laboratoire pour contrôler la qualité, si les exigences ne sont pas validées, une nouvelle récolte commence jusqu’à obtenir un gel qualitatif qui peut être utiliser dans les différents soins.

De l’archipel des Canaries jusqu’à votre salle de bain

Chez Veyra, on se tient à notre engagement responsable et à notre empreinte carbone. On évite toute surproduction, nos stocks sont limités, on préfère vous envoyer des soins qui arrivent fraichement des îles Canaries que des soins qui s’entassent dans notre entrepôt. On limite également le flux de livraison, on estime à 3050 kilomètres la distance qui est relié des îles Canaries à notre entrepôt, entre la distance réalisée sur l’océan et la route parcouru du Portugal, à l’Espagne jusqu’à la France, on pense au monde de demain, d’ailleurs on vous explique mieux tout ça ici: notre mission.

Articles Récents

Les bienfaits de l'Aloe Vera

L'Aloe Vera à de nombreux bienfaits pour le corps, le visage et les cheveux. C'est l'allié cosmétique naturel qui traite efficacement depuis des centaines d'années, issu de cultures biologique des...

En savoir plus